Dans un parcours de thérapie, il me parait important de proposer plusieurs étapes et plusieurs possibilité d'engagement, de bilan et des moments où l'on peut choisir de mettre fin à sa thérapie.

 

Mon mémoire de thérapie s'est axé sur la structuration de la proposition d'accompagnement. Elle permet à la fois une souplesse et une adaptabilité tout en restant cadrée et sécurisante.

 

Nous commençons toujours par une séance de rencontre. Elle dure 1h et est offerte. (aller voir)

Elle se déroule à mon cabinet et nous prenons le temps de faire connaissance.

Le choix d'un thérapeute est un moment sensible et délicat et il est important de prendre soin de ce moment là. Nous étudions ensemble vos besoins d'accompagnement, votre parcours personnel et ce qu'on pourrait nommer vos intentions de travail. De mon côté, j'évalue ma capacité à vous accompagner personnellement et en fin de séance, nous prenons le temps de regarder la qualité relationnelle entre nous. nous laissons ensuite passer un peu de temps (en général 2 semaines à 1 mois) affin de pouvoir choisir de nous engager dans le processus ensemble.

 

Si nous validons cette étape,  le premier travail est une sorte de CDD. Il consiste en 3 séance de 4h, espacées d'environ 1 mois. (aller voir)

Au cours de ces séances, nous dresserons ensemble un bilan de vos processus internes. Quelles sont les zones de force, de vulnérabilité, la capacité de regard interne, les parts non advenues ou infantiles, les moyens de protections ou de défenses mis en places,les zones blessées...

 

A l'issue de ces 3 séances, nous reprenons 1h pour dresser un bilan. Ce bilan est offert, comme chacun de ceux qui ponctueront le parcours de thérapie.

Chacun et ensemble nous chercherons à proposer un tableau du chemin parcouru. c'est un peu comme un audit, sur le fond et sur la forme, sur la qualité relationnelle, de ce qui a été vécu au cours des séances et dans l’intervalle.

Puis chacun va choisir à nouveau de s'engager (ou non, ou plus tard) dans l'étape suivante.

 

Le CDD suivant dure 1 an.

Au cours de cette année, j'invite les personnes à participer à un minimum de 3 stages (aller voir) et d'une séance en cabinet toutes les 6 à 8 semaines.

Cet engagement vis-à-vis de soi même permet de s'investir réellement dans un chemin perceptible. En effet, faire bouger nos structures psychiques internes demande du temps, une forme d'entrainement et ne peut pas être brusqué. C'est un temps nécessaire et incompressible, même si nous voudrions parfois trouver des astuces et des raccourcis.

 

Au bout de cette année de travail, nous reprenons une séance bilan pour sentir ensemble si une autre année de travail semble nécessaire... et le cycle continue...

 

Jusqu'à ce que l'un ou l'autre estime que le travail accompli ensemble touche à son but.

Il y a alors un processus de 3 séances pour boucler la thérapie et synthétiser tout ce qui a été traversé au cous de ce parcours.